L’espagnol du Mexique – Parler espagnol au Mexique

Vous parlez déjà espagnol ? Vous n’aurez donc aucune difficulté à vous adapter au Mexique. Cependant, il faut savoir que l’espagnol du Mexique est un peu différent de celui d’Espagne.
Dans un premier temps, on notera la différence d’accent très forte entre les 2 pays. Au Mexique, par exemple, on ne fait pas la différence entre les lettres « C », « S », et « Z ». Elles se prononcent toutes les 3 comme la lettre « S » en Espagne.

Généralement, les mexicains parlent beaucoup moins vite que les espagnols, évidemment il y a des exceptions :-). La principale différence se situe aux niveau des pronoms personnels : Au Mexique, le « vous » au pluriel se dit « ustedes », « vosotros » n’existe pas.

Mots/expressions typiques du Mexique

Voici quelques mots que vous pourriez entendre assez souvent et qui ne s’utilisent qu’au Mexique:

Ahorita : mot pour mot signifie tout de suite. A comprendre comme « quand j’aurai le temps ».

¡Aguas! : très populaire, signifie « attention ! »

Apapachar : embrasser, faire un calin.

¡A poco! : pour exprimer son icredulité, revient à dire « c’est pas vrai ! » ou « pas possible ! »

Camión : bus ou autocar.

Chafa: de mauvaise qualité

Chamaco(a) : enfant.

Chamba: boulot (travail)

Chavo(a) : jeune.

Checar: vérifier

Chueco(a): tordu (s’applique pour une chose ou une personne)

Chela : bière.

Chido(a) : cool.

Chilango(a) : nom attribué aux habitants de la capitale.

Chingón: champion, as, de bonne qualité (le mot cabron peut être utilisé dans certains cas)

Chupar: boire (de l’alcool)

Coger : signifie « prendre », comme en Espagne, à la différence qu’ici on fait plus référence au fait de prendre…une femme.

Franchute : les français ne sont pas épargnés, « franchute » est la version française de « gringo ».

Fregar : gêner, embêter, vaincre.

Fresa : fils à papa, bourgeois, snob.

Gringo : nom reservé aux nords-americains.

Guero(a) (ou huero): en opposition au mot « moreno ». Il désigne les personnes à peau blanche.

Guey (prononcer wey): le mot « wey », que vous entendrez partout, sert généralement à désigner une personne. La majorité l’utilise pour interpeler ses amis. C’est aussi une insulte synonime de pendejo=con.

Hueva: flemme. Ex: tengo hueva=j’ai la flemme

Irrégularité: de hueva=ennuyeux

Huevos: littéralement signifie oeufs, cependant le terme peut faire référence aux testicules

Irrégularités: a huevo= absolument ex: tengo que hacerlo a huevo=je dois absolument le faire

de huevos=quelque chose de super. Ex: está de huevos=c’est super

Jetearse: s’endormir

Jetón: endormi

Jodido: pauvre ou exténué

Madrazo: coup très puissant

¿Mande? : comment ?

Naco(a) : de mauvais gout, en opposition au mot « fresa ». Attention, beaucoup l’emploient simplement pour dénigrer les gens de couleur ou les pauvres.

No manches ! : expression très courante synonime de « wow incroyable! ».

Está padre ! : c’est génial !

Que onda ? /Que paso ? : quoi de neuf ?

Troca: vient de l’anglais truck, ce mot est plus utilisé dans le nord du Mexique et aux Etats-Unis, il fait référence à un 4×4.

Jeux de mots mexicains

Au Mexique, il y a quelques mots qui peuvent avoir une signification « universelle ». En fonction de comment vous employez ce mot, vous avez une signification totalement différente.

« Madre » signifie « mère » en espagnol. Mais voila, au Mexique, il est utilisé dans un nombre incroyable
d’expressions. Attention, ce qui suit est vulgaire mais tres utilisé, d’ou l’utilité de savoir ce que ça veut dire. Evitez de vous exprimer avec ce type
d’expression, ce pourrait être mal perçu.

Está hasta la madre : comprenez « c’est plein à craquer ».

No entiendo ni madres : je ne comprends rien du tout.

Huele a madres : « ça sent mauvais ».

Vamos a hacer esa madre : « on va faire ce truc ».

Sabe a madres : c´est dégueulasse (en référence au gout).

Esta a toda madre : c’est super.

No tener madre : ne pas avoir honte.

Puta madre ! : p.tain !

Le mot « chingar » est très grossier, tous ses dérivés également, essayez d’éviter de les employer. Cependant, encore une fois, le mot est tellement utilisé qu’il est important d’en connaitre son sens et ses dérivés.

Exemples

chingar: géner, embêter quelqu’un.

un chingo: beaucoup.

una chingadera: ce peut être quelque chose de mal qu’une personne fait à une autre (exple: le hizo una chingadera), ou quelque chose sans valeur.

chingon: synonime de « bueno ».

chingado(a): cassé ou abimé.

Que chingados ! : que diablos !

Chinga a tu madre ! : insulte suprême, même signification que les initiales du groupe NTM :-).

¡Chinga! : puta madre!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *